Pour ses visiteurs et habitants, Bruxelles n’est pas une « no-go-zone »

Pour ses visiteurs et habitants, Bruxelles n’est pas une « no-go-zone »

Les agressions et les vols figurent toutefois parmi les craintes les plus souvent exprimées, ressort-il d’une enquête.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Aller à la barre d’outils