Six collèges bruxellois n’ont plus de voitures de fonction

Six collèges bruxellois n’ont plus de voitures de fonction

Forest, Watermael-Boitsfort, Auderghem, Ganshoren, Koekelberg et Berchem-Sainte-Agathe n’ont pas de voitures de fonction à disposition de leur collège. Certaines depuis toujours, d’autres depuis plus récemment. Urgence climatique ou prudence économique, les bourgmestres et échevins bruxellois commencent à revoir leur mobilité.

Le nombre de voitures de fonction à disposition des collèges diminue et les mandataires sont de plus en plus nombreux à opter pour le vélo. A la Ville de Bruxelles, les élus qui renoncent à leur voiture de société reçoivent un budget mobilité de 800 euros par mois indique Sudpresse. Une politique qui est bien différente de celle des autres communes.

Certains collèges n’ont aucune voiture de fonction : c’est le cas à Forest, Watermael-Boitsfort, Auderghem, Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren et Koekelberg. En mai dernier, Ahmed Laaouej, bourgmestre de Koekelberg, a revendu son véhicule de fonction et a décidé de ne pas le remplacer. Le nouveau collège de Berchem-Sainte-Agathe s’est aussi débarrassé de son unique véhicule au début de la nouvelle législature. Stéphane Roberti, bourgmestre de Forest, a renoncé à la mise à disposition d’un chauffeur lorsqu’il a débuté son mandat. Tout comme Olivier Deleuze (bourgmestre de Watermael-Boitsfort), qui préfère se déplacer à vélo. Auderghem n’a jamais mis de véhicules à disposition des échevins et bourgmestres « mais des frais d’essence sont toutefois remboursés à hauteur de 2.000 km par an. Le nombre de kilomètres n’a pas évolué depuis plusieurs législatures », indique le cabinet du bourgmestre.

Des voitures à disposition des échevins

A Molenbeek, Anderlecht et Woluwe-Saint-Pierre, seul le bourgmestre a une voiture de fonction. Pour Benoît Cerexhe (bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre) et Eric Tomas (bourgmestre d’Anderlecht), il s’agit d’un véhicule hybride. « Il est considéré comme un avantage en nature et il est à la disposition de tous les membres du collège en cas de nécessité », indique Woluwe-Saint-Pierre.

A Uccle, Woluwe-Saint-Lambert et Jette, une voiture est à disposition des échevins. « Je me déplace exclusivement en vélo, tout comme au moins 3 des échevins. La voiture ne sort vraiment que très rarement », souligne Hervé Doyen (bourgmestre de Jette). Boris Dilliès (bourgmestre d’Uccle) est lui aussi un adepte du vélo.

Le bourgmestre de Saint-Josse, Emir Kir et le bourgmestre d’Etterbeek, Vincent de Wolf ont leur propre voiture de fonction. Les deux communes en mettent une autre à disposition des échevins. « Les deux voitures sont des hybrides. Dans notre commune, le passage aux véhicules hybrides s’est fait il y a deux ans », précise la commune d’Etterbeek.

Investir dans le vélo et les véhicules électriques

En plus de laisser tomber les voitures polluantes, les communes investissent massivement dans l’achat de vélos et de véhicules électriques pour le personnel communal. Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert, Anderlecht, Saint-Josse, Uccle ou encore Auderghem disposent d’une flotte de vélos et de voitures zéro émission qui peuvent être utilisés à tout moment par les employés communaux. Ces derniers obtiennent également, dans la plupart des communes, un remboursement de leur abonnement Stib.

Ixelles, Schaerbeek et Saint-Gilles ne nous ont pas encore répondu.

Eléonore Fedoul / Image: BX1

Source

Aller à la barre d’outils