Transformation digitale pour la signalisation à Bruxelles-Midi

Transformation digitale pour la signalisation à Bruxelles-Midi

La signalisation à Bruxelles-Midi subit ce week-end et le suivant une profonde modernisation. Cette transformation digitale se traduira par le remplacement sur les voies de 170 moteurs alternatifs et 65 signaux. Trois cents personnes y travailleront durant les deux week-ends prolongés.

La signalisation à Bruxelles-Midi, qui gère l’un des nœuds ferroviaires les plus chargés et compliqués du pays, fonctionne jusqu’ici avec une technologie électromécanique, vieille de près d’un demi-siècle“, explique Thomas Baeken, porte-parole d’Infrabel, le gestionnaire de réseau belge.

Ce système va être remplacé par un nouveau, totalement informatisé“. Cette étape est cruciale dans le cadre de l’implantation du système de sécurité européen ETCS qui devrait être totalement déployé en 2025, selon Infrabel: “L’ECTS est important aussi pour l’interopérabilité. En d’autres mots, il permettra aux trains venant de l’étranger de circuler sur le réseau belge sans devoir changer de locomotive et inversement“.

L’ancien système sera désactivé vendredi à 23h00, le nouveau est en cours d’installation. “Les nouveaux dispositifs doivent être installés vendredi“, explique Christophe Rubbens d’Infrabel. “Samedi et dimanche, nous testerons une à une toutes les routes possibles. Nous remplacerons environ 90 dispositifs ce week-end, le reste le week-end prochain. Lundi, tout devrait fonctionner correctement. Des maladies de jeunesse ne sont pas exclues, nos équipes seront renforcées pour y faire face“.

Belga

Source

Aller à la barre d’outils