Michaël Vossaert candidat-président à la régionale bruxelloise de DéFI

Michaël Vossaert candidat-président à la régionale bruxelloise de DéFI

L’actuel président de la régionale de DéFI, Michaël Vossaert, sera candidat à sa propre succession lors de l’élection interne programmée le 26 janvier prochain, a-t-il annoncé officiellement vendredi. Interrogé par Belga, le candidat malheureux à la présidence du parti, Christophe Magdalijns, a indiqué quant à lui qu’il ne le serait pas.

Près de deux semaines après l’élection de François De Smet à la succession d’Olivier Maingain, Christophe Magdalijns qui était son principal challenger a précisé qu’il n’entendait pas briguer la présidence de la régionale de Bruxelles, même si certains au sein du parti, mais pas le nouveau président, auraient souhaité qu’il le fasse. Jeudi, l’échevine schaerbeekoise de la Propreté publique, des Espaces verts et de la Jeunesse, Deborah Lorenzino avait annoncé sa candidature. Les candidats doivent se manifester d’ici lundi soir. Annonçant sa candidature vendredi, Michaël Vossaert, qui succéda à la fin de l’année 2017 à Caroline Persoons, entend défendre un plan d’action autour de plusieurs axes.

La valorisation du militantisme, la mise en avant des élus locaux et l’ouverture vers la société civile figurent parmi les priorités de l’élu amarante. Ce dernier souhaite développer les conditions d’une plus grande participation des membres des sections locales et renforcer l’association avec DéFI jeunes et le monde associatif. Il propose ainsi la mise en place d’une plateforme de démocratie participative au sein des sections et du comité permanent actuel. Michaël Vossaert veut par ailleurs que le canal ne sépare plus les Bruxellois. Face aux difficultés sociales observées à l’ouest de Bruxelles, DéFI peut, selon lui, apporter des réponses et des solutions concrètes à cette réalité bruxelloise par sa volonté de développer des moyens pour augmenter le niveau de qualification des bruxellois et renforcer le partenariat avec les entreprises, le monde associatif et les citoyens.

Belga

Original Article

Aller à la barre d’outils